• Lydie Malary

L'art-thérapie comme soin pour l'hyperactivité

La psychothérapie classique donne de bons résultats, ainsi que les thérapies de groupe, la psychomotricité ou l’art-thérapie. Je préconise aussi une diminution nette de la consommation d’écrans, car, d’après mon expérience, il y a une corrélation entre les heures passées devant l’écran et la gravité du trouble de l’attention. Surtout, l’immaturité de l’enfant est un gros facteur de confusion. Deux jeunes enfants peuvent avoir le même âge mais présenter un seuil de maturité très varié selon qu’ils sont du début ou de la fin de l’année. Rien que la prise en compte de cet aspect peut assouplir la vision qu’on a de l’élève ou de l’enfant difficile.


Publié le 23 février 2015 sur le site LeTemps


En lire plus : Source

Contact & localisation

Cabinet 90, rue Paul Bellamy

44000 Nantes, France

Centre éCloz'n

4, rue du Dr Duboueix

44190 Clisson, France

​​

Tél : 06 85 15 93 09

lydiemlesarts@gmail.com

Rubriques

  • LinkedIn Social Icône

© 2020 Lydie Malary - Tous droits réservés